Les amis du Yoga Annonay

pour celles et ceux qui veulent pratiquer le yoga de la non dualité. Lieu: 26 corniche du Montmiandon , salle l'Hermitage à Annonay. cours mardi 9h45, jeudi 17h40 et 19h30,vendredi 18h30. renseignement: lesamisduyoga.annonay@gmail.com

 

Rentrée ! 24 août 2020

Classé dans : les activités de l'association,Non classé — lesamisduyoga @ 14 h 44 min

Nous avons la joie de vous rappeler que les cours de Yoga vont reprendre la semaine du 8 septembre, à la salle de l’Hermitage, 26 Corniche du Montmiandon, 07100 Annonay.

Un plan d’ accès pour vous faciliter la première découverte est à télécharger en bas de l’article.

Nous vous invitons à covoiturer car nous ne devons pas dépasser 6 voitures chez Roselyne et François (voir conseils pour se garer sur le chemin).

 

Nous vous rappelons que les horaires des cours seront les suivants :

- le mardi de 9h45 à 11h30,

- le jeudi de 17h40 à 19h25,

- le vendredi de 18h30 à 20h15.

 

A très bientôt !

 

 

Stage Yoga été 2020 7 août 2020

Classé dans : les activités de l'association — lesamisduyoga @ 15 h 10 min

Lorsque la vision intérieure se révèle, tout devient plus clair !

stage Yoga 2

 

 

Stage Yoga 2020 6 août 2020

Classé dans : les activités de l'association — lesamisduyoga @ 10 h 55 min

stage Yoga

Vous voyez la photo un peu trouble ?

C’est normal, vous n’avez pas participé à la retraite Yoga dans le sud Ardèche. Car celles et ceux qui y étaient présents ont pu constater que lorsque l’on approfondit cette démarche, on apprend à VOIR , et c’est ce VOIR qui provoque la transformation, la reconnaissance de l’Être que nous sommes et que nous avons toujours été…..

Alors on envisage une retraite ensemble l’été prochain ??

 

 

Nouvelle salle pour une nouvelle saison 7 juillet 2020

Classé dans : Non classé — lesamisduyoga @ 11 h 42 min

Cette saison 2020/2021, les Amis du Yoga déménagent. Nous quittons le foyer Saint Charles pour nous retrouver à la salle l’Hermitage chez Roselyne et François.

Vous trouverez au bas de cet article le plan d’accès avec l’adresse du lieu et les indications pour s’y rendre.

La reprise des cours aura lieu la semaine du 8 septembre.

fichier pdf Plan d’accès

 

 

Le bureau se retrouve au Montmiandon

Classé dans : Non classé — lesamisduyoga @ 11 h 38 min

L’association les Amis du Yoga souhaitait vous présenter les nouveaux membres de son bureau :

20200706_192039

… mais comme notre perspective vise à passer du fragment à la totalité, voici le bureau dans sa globalité :

20200706_192034-compressed

De gauche à droite : Emmanuelle (secrétaire), Liliane, (présidente), Sushyam (enseignant), Séverine (trésorière), Gersende et Roselyne (propriétaire du nouveau lieu de rencontre).

A bientôt pour une nouvelle saison !

 

 

conte de Noël de la part de Béatrice 26 décembre 2019

Classé dans : AH! les nouveautés !,lecture — lesamisduyoga @ 15 h 14 min

Il était une fois, au temps d’avant le temps, une Petite Âme qui dit à la Source : « Je sais qui je suis ! »

Et la Source dit : « C’est merveilleux ! Qui es-tu ? »

Et la Petite Âme cria : « Je suis la Lumière ! »

La Source sourit d’un grand sourire.

« Oui, c’est ça ! » s’exclama-t-elle. « Tu es la Lumière. »

La Petite Âme était si heureuse, car elle avait résolu le mystère que toutes les âmes du Royaume étaient venues résoudre.

« Wow » dit la Petite Âme, « ça c’est vraiment cool ! »

Mais bientôt, de savoir qui elle était ne lui suffit plus.

La Petite Âme sentait des remous à l’intérieur et maintenant elle voulait être qui elle était.

Et donc la Petite Âme retourna voir la Source (ce qui n’est pas une mauvaise idée pour toutes les âmes veulent être qui elles sont vraiment) et dit : « Salut, la Source ! Maintenant que je sais Qui Je Suis, est-ce que j’ai aussi le droit de l’être ? »

Et la Source dit : « Tu veux dire que tu veux être qui tu es déjà? »

« Eh bien » répondit la Petite Âme, « c’est une chose de savoir Qui Je Suis et une autre totalement différente de l’être vraiment. Je veux sentir ce que ça fait d’être la Lumière ! »

« Mais tu es la Lumière » répéta la Source, avec un autre sourire.

« Oui, mais je veux voir comment on se sent ! » s’écria la Petite Âme.

« Bon » dit la Source avec un petit gloussement,  » je suppose que j’aurais dû le savoir. Tu as toujours été le plus aventureux. »

Puis l’expression de la Source changea.

« Il y a juste une chose… »

« Quoi ? » demanda la Petite Âme.

« Eh bien, il n’existe rien d’autre que la Lumière. Vois-tu, je n’ai rien crée d’autre que ce que tu es ; alors, il n’y a pas de manière facile pour toi de faire l’expérience de Ce Que Tu Es, puisqu’il n’y a rien que tu n’es pas. »

« Hein ? » dit la Petite Âme, qui était maintenant un peu perplexe.

« Penses-y de cette façon » dit la Source.

« Tu es comme une bougie dans le Soleil. Oh, tu y es, c’est certain. Avec un million, un milliard d’autres bougies qui constituent le Soleil. Et le soleil ne serait pas le Soleil sans toi. Non, il serait un soleil sans l’une de ses bougies… et ça ne serait pas le Soleil du tout ; car il

ne brillerait pas avec autant d’éclat. Et pourtant, comment te connaître en tant que Lumière quand tu es parmi la Lumière… c’est la question. »

« Eh bien » dit la Petite Âme toute ragaillardie, « tu es la Source. Trouve quelque chose ! »

La Source sourit encore une fois.

« Je l’ai déjà fait » dit la Source.

« Puisque tu ne peux pas te voir en tant que Lumière quand tu es dans la Lumière, nous allons t’entourer d’obscurité. »

« Qu’est-ce que c’est, l’obscurité ? » demanda la Petite Âme.

La Source répondit : « C’est ce que tu n’es pas. »

« Est-ce que j’aurai peur de l’obscurité ? » s’écria la Petite Âme.

« Seulement si tu le choisis » répondit la Source. « Il n’y a vraiment rien à craindre, à moins que tu ne le décides. Vois-tu, nous inventons tout ceci. Nous faisons semblant. »

« Oh » dit la Petite Âme, et déjà elle se sentait mieux.

Puis la Source expliqua que pour pouvoir faire l’expérience de quoi que ce soit, son exact opposé allait apparaître.

« C’est un grand cadeau » dit la Source « parce que sans cela, tu ne pourrais pas savoir à quoi ressemble quoi que ce soit. Tu ne pourrais pas connaître le Chaud sans le Froid, le Haut sans le Bas, le Vite sans le Lent. Tu ne pourrais pas connaître la Gauche sans la Droite, Ici sans Là-bas, Maintenant sans Jadis. »

« Et donc » conclut la Source « quand tu seras entouré par l’obscurité, ne brandis pas ton poing, n’élève pas ta voix et ne maudis pas l’obscurité. Sois plutôt une Lumière vis-à-vis de l’obscurité et ne sois pas fâché(e) de cela. Alors tu sauras Qui Tu Es Vraiment, et tous les autres le sauront aussi. Laisse tant briller ta Lumière que tous sauront combien tu es spécial(e) ! »

« Tu veux dire que j’ai le droit de montrer aux autres combien je suis spécial(e) ? » demanda la Petite Âme.

« Bien sûr » dit la Source avec un gloussement.

« Tu en as tout à fait le droit ! Mais souviens-toi, « spécial(e) » ne veux pas dire « meilleur(e) ».

Tout le monde est spécial.

TOUT EST AMOUR ! TOUT EST UN ! »

Source : Aiyana Meditenfleur

 

 

Ce qui est 26 juin 2019

Classé dans : AH! les nouveautés !,lecture — lesamisduyoga @ 16 h 31 min

Un texte de Philippe Bray

CE QUI EST
Je suis un Arbre.
Je t’accueille en mon cœur avec bienveillance et sans condition.
Respire… Prends le temps…
Je suis le lien entre la Terre et le Ciel. Je suis l’énergie.
Durant toute ma vie « active », j’ai canalisé les énergies du ciel et de la terre.
Mes branches ont capté les énergies cosmiques dont l’énergie solaire qui m’a nourri.
Mes racines, invisibles mais tout aussi nombreuses, ont capté les énergies telluriques.
Dans ma deuxième vie, je t’accueille à cette confluence. Je t’offre, à toi qui t’assois en moi, la force de ces flux.
Tu es assis en mon cœur. Dans cet espace de paix, tu peux te reposer.
Tu peux prendre le temps… Le temps de vivre, tout simplement, le temps de respirer.
Peut être ressens-tu qu’au-delà des mots, nous communiquons de cœur à cœur.
Ceci se passe au niveau énergétique. Au niveau de chacune de nos cellules. Dans la vibration profonde de l’instant présent, dans la vibration qui nous unit.
Nous sommes faits de la même « Essence ». Les atomes qui te composent sont les mêmes que les miens. Leur agencement a juste suivi un code différent pour donner une représentation actuelle différente. Avant de nous composer, nos atomes ont permis à des milliards d’autres formes (minérales, végétales ou animales) d’exister.
Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme…
Les particules qui nous composent sont là depuis toujours… et la forme qu’elles ont pris pour nous constituer ne durera finalement pas si longtemps…
Nous sommes donc des formes éphémères unies par nos composants et par leur énergie combinée.
Par cette unité, j’ai le pouvoir de t’enseigner que ce que tu vis n’est qu’une histoire.
Ce qui advient dans cette histoire est ce que la vie te présente. Et si tu focalises ton attention avec l’honnêteté la plus profonde sur tes difficultés ou tes souffrances, par exemple, tu verras que leur origine est unique : la résistance à ce qui arrive.
En tant qu’Arbre, la Vie ne m’a pas donné la possibilité de résister.
J’ai pu ployer, m’adapter, prospérer et mourir, mais jamais résister.
Aussi n’ai-je point souffert.
Alors, quoi qu’il arrive, ouvre-toi…
Ta responsabilité n’est pas dans ta réaction directe à ce qui advient, mais dans ta relation à ce qui advient.
Ce qui advient est là. Ta responsabilité, c’est de choisir ta relation avec ce qui est là.
L’équation est simple : Tu résistes = tu souffres.
Tu acceptes : ta souffrance diminue, puis disparaît et ta capacité à influer sur le monde augmente.
La plus grande partie de l’humanité souffre car elle aimerait que tout soit autrement que ce qui EST.
C’est la résistance qui crée la souffrance.
La sagesse de l’Arbre provient de sa capacité à accepter.
Respire.
Prends le temps.
Accepte. N’y mets aucune condition…
La Vie fera le reste…
Rien ne presse…
Bon voyage…

 

 

tu n’es pas tes pensées 13 avril 2019

Classé dans : AH! les nouveautés !,lecture — lesamisduyoga @ 9 h 37 min

Voici un texte qui reflète notre enseignement au sein de l’association.
Philippe Bray est un sculpteur, il façonne des troncs d’arbre pour en faire des sièges. Avant de travailler sur ce tronc, il discute avec cet arbre, il en fait le tour, l’examine, lui parle… et il en sort de merveilleux textes, réponses de ces arbres avec qui il travaille.
Voici son site pour une exploration plus profonde de ce qu’il fait.

http://leffet-papillon.eu/les-arbres-de-vie/presentation.html

TU N’ES PAS TES PENSÉES

Je suis un Arbre.
Je t’accueille en mon cœur avec bienveillance et sans condition.
Respire… Prends le temps…
Entre dans l’énergie de ton espace intérieur…
Tu viens d’apprendre que ce ne sont pas les événements qui te font souffrir mais ta relation à eux… Nous pouvons aller plus loin…
En tant qu’Arbre de Sagesse, j’ai le pouvoir de t’enseigner que tu n’es pas tes pensées. Tu es ce que tu es, mais tu n’es pas tes pensées. Cette vérité t’étonne ? Alors vois ce que j’ai vu tout au long de ma vie d’Arbre :
Je t’ai vu naître sans pensée. Je t’ai vu apprendre les mots, apprendre les concepts, apprendre ce qui est « bien » ou « mal ». Tu n’as rien choisi. Si, à l’âge de trois mois, tu avais été changé de famille, de pays, de continent, de culture, tu penserais en chinois ou en péruvien.
Tu n’aurais aucune idée de ce que pense un français, tu n’aurais aucune idée de la vie que tu mènes aujourd’hui… Juste en changeant le formatage de ton ordinateur de bord (ton cerveau), ta grille de lecture du monde serait radicalement différente. Pourtant, tu serais le même ETRE… !!!
Prends le temps de mesurer les implications de cette découverte… Respire… vois les pensées se déployer en toi… Et vois qu’elles ne sont pas TOI. Tu n’es pas tes pensées… puisque tu peux les observer.
Tu n’es pas tes pensées et pourtant en tant qu’Arbre, j’ai pu constater que ce sont elles qui déterminent ta vie, tes joies, tes souffrances… Lorsqu’un événement survient, ton outil mental va réagir à partir, non pas de ce que tu es vraiment, mais à partir de son propre formatage…
Regarde avec la plus grande honnêteté possible ce fonctionnement à l’œuvre en toi… et surtout… ne change rien… !
Tu le ferais encore une fois à partir de tes pensées, à partir de ton mental et de son formatage, car rien ne peut lui échapper. Mais je te rassure, en tant qu’Arbre, je sais que ce fonctionnement est normal chez les humains. Il fait partie du parcours. Ton travail est de le voir à l’œuvre et de l’accepter.
Ton travail est d’être l’Observateur des processus à l’œuvre en toi, sans les juger et sans tenter de les changer. Cela t’étonne ?
La sagesse des Arbres peut t’éclairer en te livrant deux principes fondamentaux de l’Univers :
- Tout ce contre quoi tu luttes se renforce
- L’acte d’observation modifie le phénomène observé.
Ainsi l’acte d’observation est ton seul outil. C’est ce qui permet de te réveiller. C’est l’acte d’observation, sans jugement et sans tenter de modifier ce que tu vois, qui te permet de « sortir du rêve ».
Tu n’es pas tes pensées et tu n’es pas non plus les émotions qu’elles génèrent… Tu es l’espace dans lequel tout ceci se déploie…
Tu n’es donc plus obligé de souffrir de ce que pensées et émotions te racontent. Et c’est cet allègement qui est le miracle ! Prends le temps d’assimiler cela…
Respire…
Depuis mon immobilité d’Arbre, je vous vois, humains pensants, perdus dans les scénarios infinis et imbriqués de vos pensées. Vous tissez des drames en oubliant de regarder simplement ce qui EST.
Regarde ce qui EST.
Ecoute avec une honnêteté totale ce qui se passe en toi.
Ne regarde plus comment fonctionnent les autres. Dirige ta focale sur ton intériorité. Le simple fait de t’observer te libère déjà…
Respire…
Tes pensées sont libres, elles ne sont pas toi.
Tu peux les regarder passer, ne pas t’identifier à elles et les laisser filer.
Prends le temps…
Ta nouvelle liberté est là…
La Vie fera le reste…
Rien ne presse…
Bon voyage…

Philippe Bray

 

 

témoignage d’Emmanuelle 4 mars 2019

Classé dans : AH! les nouveautés !,les activités de l'association — lesamisduyoga @ 9 h 09 min

Notre exploration de la voie directe du Yoga de la non-dualité permet de ressentir la Présence de L’Être dans l’espace rendu libre lorsque nous laissons notre mental de côté : Pendant le temps de la pratique et le plus possible au-delà, nous ne nous identifions plus au passé qui nous emprisonne dans nos personnages, ni au futur qui nous fait croire que la libération sera toujours pour plus tard.

Dans cet espace libéré du passé, du futur et de l’histoire que nous nous racontons sur nous-mêmes du matin au soir, nous sentons notre unité avec ce qui est. Nous ne regardons plus ce qui nous entoure avec nos émotions, nos croyances, nos conditionnements, mais cet espace de L’Être est un avec ce qui est regardé; la séparation duelle objet/sujet n’existe plus, elle devient Communion.

En nous faisant le cadeau de laisser notre mental de côté avec notre passé, notre futur et notre histoire sur nous-mêmes, nous nous libérons du triangle Bourreau/Victime/Sauveur. Ces personnages, nous les créons de toute pièce par nos identifications au film de nos vies qui se joue avec la complicité de notre mental.

Plus nous sommes en Présence de notre « Je Suis » dans l’écran ou la toile de fond du « Maintenant », plus nous prenons soin de ce « Vide » toujours à portée de conscience. Nous lâchons nos personnages qui nous font souffrir pour être « Disciples de la Vie », dans l’accueil de ce qui est avec un grand OUI, accueil de ce Vide, de cette page blanche, de cette toile de fond. Nous ressentons alors que ce « Vide » est un « plein » dans lequel nous ne manquons de rien mais nous sentons comblés…

Les week-end d’approfondissement au Foyer St Joseph à Vanosc sont précieux pour nous ancrer dans cette Présence de L’Être grâce à l’énergie du groupe et l’abandon au guidage de notre enseignant : Toutes les conditions sont réunies pour nous consolider dans cet Espace, comprendre qu’il est toujours là et, dans le ressenti profond de cette complétude, lui donner toute notre tendresse.

Et lorsque, grâce à cet  enseignement du Yoga de la non-dualité, se déploie ce« Je suis » que nous partageons tous, c’est à partir de lui que nous pouvons ressentir que cet Espace n’a ni commencement ni fin, qu’il ne peut pas souffrir, ni mourir…

C’est l’Espace du Maintenant toujours accessible, ouvert et en communion avec notre vraie nature…

20181226_173948

 

 

plan d’accès pour le foyer Saint Charles 12 septembre 2018

Classé dans : AH! les nouveautés ! — lesamisduyoga @ 8 h 23 min

Bonjour,

Voici le plan pour nous rejoindre au foyer Saint Charles à Annonay

Au rond point du Domaine de la gare, prendre la direction Vernosc, collège Sacré Cœur etc.
Prendre la première sortie à gauche dans la Route de Californie, ensuite Rue de Charmeton, puis la première à droite qui indique le Foyer Saint Charles.

cliquez sur les images pour agrandir

foyer saint charles
Le parking se trouve à l’arrière du bâtiment (Rectangle rouge)
Ne pas se garer sous le hangar (rectangle blanc et rouge) face à l’entrée du Foyer : ce parking est réservé aux prêtres.

foyer

 

12345...21
 
 

Association CALME |
vivre a saint julien de Qui... |
Chantier européen à Laillé ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association Sports et Loisi...
| BERDA ONGD
| Le MAG du conseil syndical ...